superstitions et croyances des marins (Suite)

Publié le par grenadine

 
Superstitions et croyances de marins (suite)

Pour répondre à la question de Josy, je ne sais pas pour les autres animaux, mais en ce qui concerne le lapin, la superstition ou plutot l'habitude, la tradtion, sont restées de ne pas citer cet animal sur un bateau (meme en plastique), quand notre fils était petit son doudou était un lapin et on faisait attention à ne pas dire ce mot, mais "grandes oreilles") peut etre plus par jeu que par superstition !

suite des superstitons :





Les tatouages

Le tatouage est une protection puissante que portaient à l'origine les mauvais garcons ou les marins.

Les marins se bardaient de tatouages, surtout sur les parties faibles telles que le coeur, et sur le bras, signe de puissance.

En Angleterre, les marins se faisaient tatouer un crucifix sur le dos afin de décourager le contremaitre de les frapper trop forts lors de chatiments corporels.

La boisson :

Le champagne

Il y a fort longtemps, tout bateau devant affronter l'océan était consacré à un sacrifice du sang d'une victime étalée sur la prou afin de s'attirer les bonnes graces des divinités.

Plus tard, on passa plutot à la libation de vin, ce qui était moins cruel. La tradition était de baptiser un bateau avant son départ en mer sinon il devait essuyer des tempetes, se confronter à des monstres marins, avaries, etc. Et enfin, jusqu'à aujourd'hui, on utilise le champagne.

la méthode utilisée est de lancer vigoureusement une bouteille de champagne contre la coque. Si la bouteille ne casse pas du premier coup, c'est un très mauvais présage pour le bateau. Depuis quelque temps donc, la bouteille est légèrement sciée de manière à ce qu'elle casse plus facilement.

Plus le bruit de l'explosion de la bouteille est violent, meilleur c'est ! Les démons s'éloignent à coup sur.

Les hommes :

L'avocat

L'avocat n'est pas le bienvenu sur un navire, il peut mener les embrouilles dans l'équipage. Sa longue toge noire pouvait aussi faire penser au curé ou à la femme.


L'idiot :

Le pecheur qui croise un boiteux ou un bigleux préfèrera éviter de prendre la mer. En revanche s'il croise un idiot, la peche risque d'etre très fructueuse.


La femme :

La présence d'une femme à bord porte malheur. Pourquoi?
Les marins vivaient pendant de longs mois dans une intense frustration physique et sentimentale. Une femme circulant au milieu de l'équipage ne pouvait qu'alimenter passions, jalousies, querelles, mais aussi les tentatives de viol. Sachant les marins très superstitieux, il a fallu simplement laisser se répandre une réputation de porte malheur concernant la femme pour éviter ces désagréments.

La marraine :

La marraine est la femme qui préside au lancement d'un navire. Le choix de la marraine est soignement fait. Elle doit etre vigoureuse pour etre capable de casser la bouteille d'un seul coup, elle ne doit pas etre enceinte, ni mariée sinon le bateau pourrait sombrer.


La mort :

Su quelqu'un meurt sur un bateau, c'est un très mauvais présage. Le défunt pourrait très bien considérer le bateau comme son cercueil et le faire couler.

La raison la plus logique est le risque d'épidémie lors de la décomposition du cadavre.

Quand par exception, on ramène un corps à la terre ferme, il est d'usage de le faire débarquer en premier. Une fois l'enterrement terminé, la mer pourrait se mettre en colère qu'on lui ait volé sa proie, donc, afin de l'apaiser, on lui envoie une couronne de fleurs au nom du défunt.


Le pretre :

Le pretre est vetu de noir (couleur néfaste) et porte une soutane (qui est presque une robe que porte une femme) signifiant qu'il est indésirable et interdit sur un bateau.

Les marins évitent de prononcer le mot pretre et par extension, les mot moine, chapelle, église, curé, presbytère, etc.

Ces mots sont remplacés par le mot "cabestan"


Le mousse :

En cas de calme plat, si on fouettait le mousse, le vent revenait.

(A suivre)



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mandarine 25/02/2009 17:57

Zut, c'est moi le mousse....Bises et à bientôt