Semaine nationale du développement durable dans vos communes

Publié le par grenadine


Un très joli reportage en images sur un texte qui fait réfléchir et qui fait peur !



La fete du tri a eu lieu au coeur de Perpignan le 4 avril dernier
Un moment festif et joyeux placé sous le double signe de l'information et de la sensibilisation. Dans la bonne humeur, il s'agit toutefois de rappeler que le tri et la gestion des déchets concernent bien tout le monde.

Si la Fete du tri, organisée le 4 avril dernier à Perpignan, a constitué le point d'orgue de la semaine, de nombreuses manifestations sont aussi programmées sur toute l'Agglo entre le 1er et le 7 avril, dans le cadre de la semaine du développement durable (Baixas, Canohès, Le Barcarès, Perpignan, Peyrestortes, Saint-Hyppolyte)

Allez, on limite les déchets ?

Nous jetons 360 Kg par habitant et par an. C'est beaucoup trop. D'autant plus qu'après, il faut trier ! Or le traitement des déchets représente un budget important pour les collectivités locales. Pourtant, ce n'est pas très compliqué de réduire ses déchets.
La preuve :

- Achetons sans "suremballages" ou emballages individuels
-Stop aux produits jetables. Exemple, les piles rechargeables, c'est bien mieux.
-Un sac cabas, c'est plus pratique qu'un sac plastique. Et mieux pour l'environnement !
-Plutot que de jeter de vieux objets, pourquoi ne pas les revendre ou les donner à Emmaus, Le tremplin...
-Les épluchures, les déchets végétaux...Direction le composteur !

Vive l'enterrement des bacs à déchets !

C'est plus esthétique, plus économique et plus pratique. L'intéret de l'enterrement des bacs à déchets qui permettent de stocker jusqu'à 5 mètres cubes n'est plus à prouver. Ces équipements s'intègrent mieux dans le paysage. Et il suffit de 2 minutes pour collecter l'équivalent de 7 bacs collectifs. L'engin chargé de cette tache ne sillonne plus le quartier et gene moins les habitants.

A Perpignan plusieurs quartiers sont déjà équipés ou vont bénéficier cette année de ces bacs enterrés.

PATRIMOINE VITICOLE : Perpignan Méditerranée s'engage :

Protéger les quelques 7000 Hectares de vignes du territoire, tel que l'enjeu économique, mais aussi paysager, que l'Agglo doit relever. Pour celà, un dispositif a été mis en place à travers une convention signée avec tous les partenaires viticoles.

DE QUOI S'AGIT IL ?

Pourquoi arracher si l'on peut vendre ou louer dans de bonnes conditions afin de perpétuer l'activité viticole ou d'offrir un débouché à des cultures alternatives ? Vaste démarche d'analyse, de mise en relation et de négociation, le dispositif mis en place par l'Agglo et doté de 150 000 Euros vise à préserver les "vignes patrimoines"

VIGNES PATRIMOINES : qué és aixo

A travers différents critères comme l'intégration dans le paysage, les AOC, le cépage..., une véritable cartographie du territoire a été établie afin de cibler les parcelles à protéger prioritairement : les vignes patrimoine.
un patrimoine économique et paysager à préserver



                                                            

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mandarine 07/04/2009 23:12

 2 beaux reportages! si seulement ça pouvait suffire pour faire réagir.Bisous

grenadine 07/04/2009 23:36


Bonne soirée, bisous


Annie 07/04/2009 09:44

Excellent! A force d'en parler, les choses changeront peut-être?

grenadine 07/04/2009 11:00


espérons.....
Bonne journée sur ces bonnes paroles