Principales zones de piraterie dans le monde

Publié le par grenadine




PRINCIPALES ZONES DE PIRATERIES DANS LE MONDE

INDONESIE :
Région des iles Anambas, Natura et port de Belawan, Pirates armés de pistolets et couteaux

DETROIT DE MALACCA :
Bien que le nombre d'attaques ait diminué grace à la présence constante des gardes-cotes malais et indonésiens depuis juillet 2005, la prudence reste nécessaire pour tous les navires

NIGERIA (LAGOS ET BONNY RIVER) :
Les pirates, violents s'attaquent aux navires mouillés le long de la cote et dans la rivière, ainsi qu'à ceux amarrés à quai.
Nombreux vols et enlèvements de marins

BANGLADESH ET PHILIPPINES :
Les pirates ciblent les cargos au mouillage à Manille et Chittagong

CAMEROUN :
Un groupe de marins du remoqueur "Bourbon Sagitta" a été enlevé le 31 octobre par des rebelles, les Bakassi Freedom Fighter, ils ont été libérés après 12 jours de captivité, après une négociation menée par le gouvernement camerounais.

TANZANIE (DAR ES SALAAM) :
vols à bord des navires au port et au mouilage

SOMALIE, GOLFE D'ADEN ET MER ROUGE :
Les pirates somaliens s'attaquent aux navires croisant au Nord de la cote de Somalie, dans le golfe d'Aden.
Ils sont équipés d'armes automatiques et de lance-roquettes. Détournement de navires et demandes de rancon...Il est recomand" de se tenir à au moins 250 milles des cotes somaliennes.

VENEZUELA :

attaque de bateaux au mouillage, avec vol et violence.
Un francais a été tué dans une marina à l'Est de la Guaira, le 15 septembre dernier.
C'était la quatrième agression d'un voilier francais dans cette région en 2008;

BRESIL :

bien que le nombre d'agressions ait diminué, faire attention lors de l'escale à Santos.

MER D'ARABIE :
comportement douteux de petits bateaux suspects
Dans quelues cas, certains d'entre eux ont tenté de poursuivre des navires, sans raison apparente
(Source: Bureau maritime international)

CONTACTS UTILES

"LE PIRACY REPORTING CENTER (centre d'information sur la piraterie)
est une émanation de l'International Maritime Bureau de Londres.
Basé à Kuala Lumpur, le centre publie chaque semaine un bilan hebdomadaire des activités de piraterie.
On y trouve aussi des flashs d'alerte en cas d'attaque de pirates avec les coordonées de la zone.

www.icc-ccs.org/prc/overview.php

Si vous avez la possibilité de téléphoner depuis votre bateau, un appel au centre en cas d'attaque permettra de transmettre l'information aux foces navales présentes sur zone !

+60 3 2078 5763

Ministère des Affaires étrangères, conseil aux voyageurs :
www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs 909/index.html

Consulat de France à Djibouti :

www.ambafrance-dj.org/rubrique.php3?id rubrique=80
Rél : +253 35.09.63, fax :+253 35.02.72



Bonne navigation !

"Les pirates somaliens ont fait de la "Corne de l'Afrique" une des régions les plus périlleuses pour les navigateurs. En novembre dernier, ils détenaient une douzaine de cargos, gardant plus de 200 marins en otage. Si les navires marchands constituent leurs cibles prioritaires, les voiliers sont aussi concernés.

Un plaisancier averti en vaut deux...."

D'APRES UN ARTICLE DE "VOILES ET VOILIERS" N° 455 du mois de janvier 2009

Publié dans informations diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article