Palma de Mallorca après les attentats

Publié le par grenadine

VENDREDI 31 JUILLET 2009


PALMA DE MALLORCA APRES LES ATTENTATS



Si les gens de nous avaient pas téléphoné de France, nous n'aurions meme pas su qu'il y avait eu des attentats...Et comme
toujours dans ces cas là, les médias en font des tonnes.

Encore un attentat qui ne sert à rien, contre une caserne de la guardia civile et qui a tué deux jeunes pères de famille.

(d'ou l'hélicoptère, le bateau de la guardia civil et les sirènes de la police hier)



CE MATIN


Visite de la vieille ville très agréable, fraiche dans le dédale des vieilles ruelles.
Une particularité "les patios" que l'on peut apercevoir derrière de grosses grilles en fer forgé.
Patios des belles demeures construites par les familles de l'aristocratie et de la haute bourgeoisie il y a quelques siècles
(toutes en excellent état)

La cathédrale est splendide, mais ce matin, on ne pouvait pas la visiter car il y avait une cérémonie et une chapelle ardente
en l'honneur des morts des attentats, une foule recueillie et digne.
Contrairement à ce qu'on pourrait penser, peu de police.

La ville vit, les gens font meme les soldes dans la vieille ville, les avions continuent de voler, les bateaux naviguent, le soleil
brille... Ce n'est pas l'état de siège!


   
                                                                                                          un "patio" vue de la rue"



 

L'APRES MIDI


14H30 on part et personne ne nous controle...Pas de police en mer !


Le soleil brille, la mer est belle, un bon vent 4/5) nous sommes avec la grand voile et le génois,(aidé par le moteur)car comme d'hab nous avons
le vent en face quand, tout d'un coup
le Gennaker se déroule tout seul pour une raison inconnue, puis le "boute dehors" en carbone qui maintient le gennaker a cassé
et celui ci est parti vers l'arrière du bateau  avec une grande force s'enrouler dans l'éolienne.
Je me trouvais à coté, j'ai saisi la voile à plein bas, aidé par JP pour éviter qu'elle ne parte dans l'eau et s'enrouler autour
de l'hélice...On finit par en venir à bout et on le range dans un grand sac.
Il faut savoir que le gennaker est fait en toile de parachute et qu'il a une prise au vent extraordinaire, il gonfle!

Rien de grave cependant, cela ne nous empeche pas de poursuivre notre route. Pas de dégat sur le Gennaker !
JP en sera quitte pour une autre réparation !


 et voilà le travail ...


Nous arrivons vers 19H30 à COLONIA SAN JORDI (Puerto de Campos)
Port de la petite ville de Campos située à quelques kilomètres dans les terres, La Colonia San Jordi est un petit port de
peche.



Bain de mer pour remettre les idées en place, l'eau est très chaude !

Publié dans GRENADINE...ETE 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mandarine 15/08/2009 17:20

Plus de peur que de mal, pour vous et le bateau....Bye