Histoire d'un Mallorcais

Publié le par grenadine

JEUDI 23 SEPTEMBRE

 

  formentera-porto soller-pollensa 044

 

 SOLLER - HISTOIRES D'UN MAJORCAIS

 

 Ce matin pour aller au centre médical de SOLLER, nous avons pris un taxi et nous sommes tombés sur un monsieur d'une soixantaine d'années qui parlait un francais remarquable ! Très "hidalgo", très classe (je voudrais bien parler l'espagnol comme lui !)

 

 Je trouvais qu'il avait un accent italien et je lui demandais s'il était espagnol et il m'a répondu très fier : "Non je suis majorcais".

 

 Puis, il nous a expliqué que les enfants de sa génération apprenaient le francais à l'école (à cause du commerce) En tout cas il avait de beaux restes !!!!!!

 

Et maintenant, ils apprennent l'allemand, à cause des nombreux touristes allemands et l'industrie du commerce qui va avec eux !

 

Il s'est lancé dans des explications linguistiques fort intéressantes et très claires. Notamment, il nous a dit que chaque province des Baléares (Majorque, Ibiza- Minorque, etc...) avait son propre dialecte différent de l'espagnol et du catalan. Et ceci avec des exemples à la clef !

 

 On aurait passé la journée avec lui, tant il semblait avoir de choses à dire. Il y a de moins en moins de personnes porteuses des histoires du passé. Quel dommage !

 

Quand ces gens voient ce qui se passent à "SAN ANTONIO" dont j'ai déjà parlé, je me demande ce qu'ils peuvent penser! Pour finir, il est descendu de son taxi pour m'ouvrir la portière et nous conduire aux admitions !

 

 

 (entre parenthèse, j'ai vu sur le port de SOLLER une enseigne "BURGER KING" ..... Pff, pff, pff, pourvu que ca ne donne pas d'idée à d'autres !

 C'est marrant que les gens ne puissent pas se passer de leur "Burger et Cie" pour s'adapter aux nourritures et coutumes locales au moins 8 ou 15 jours par an ! Ce serait le début de la fin pour cette charmante station!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Rem 04/10/2010 11:56



Une belle rencontre donc, ça devient rares de personnage comme ceux là. Bises