Le flamant rose

Publié le par grenadine

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/18/Phoenicopterus_roseus_%28Walvis_Bay%29.jpg/799px-Phoenicopterus_roseus_%28Walvis_Bay%29.jpg

Flamant rose

 

Le Flamant rose (Phoenicopterus roseus) est l’espèce de flamant la plus largement répandue.

Autrefois, Flamant rose désignait l'espèce Phoenicopterus ruber, dont l'espèce ici présente était la sous-espèce Phoenicopterus ruber roseus.

Depuis que la sous-espèce est devenue une espèce à part entière, elle a pris le nom normalisé de Flamant rose, et l'espèce Phoenicopterus ruber est devenue le Flamant de Cuba ou Flamant des Caraïbes

 

 

 

 

Description[

L'observation du squelette montre une riche innervation du bec La plus grande partie du plumage est blanc rosâtre, alors qu’elle est rose/rouge chez l'espèce P. ruber. Pour le reste, les couvertures alaires sont rouges, avec les rémiges primaires et secondaires noires. Le bec est rose à pointe noire, et les pattes sont entièrement roses. Leur couleur vient des pigments caroténoïdes présents dans les algues et les crustacés qu'ils consomment[1].

 

Le cri ressemble à celui d’une oie.

 

Le flamant rose dort debout sur une[ ou deux pattes, la tête cachée sous une aile. Contrairement à la plupart des oiseaux, à cause de leur taille, les flamants doivent prendre quelques mètres d'élan pour décoller des eaux.

 

Migrateurs, ils volent en formation, en gardant cou et pattes étirés. Les battements d'ailes, puissants et réguliers, les propulsent à 60 km/h sur des étapes de plusieurs centaines de kilomètres.

  http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/56/Flamant_rose_nakuru.jpg/800px-Flamant_rose_nakuru.jpg

 

 

Alimentation

Le flamant rose plonge son bec bossué dans la vase pour rechercher plancton, vers, mollusques, poissons, larves d'insectes, crustacés (dont l'artemia, riche en carotène, qui intensifie ou prolonge la couleur rose du plumage). Le bec du flamant rose est muni de fanons qui lui permettent de filtrer la vase.

 

Reproduction[

Le flamant rose se reproduit en vastes colonies pouvant réunir jusqu'à 200 000 couples monogames. Les femelles pondent 1 ou 2 œufs dans un nid fait de vase et de détritus végétaux, ce qui provoque une odeur désagréable. L'incubation dure 30 jours. Dès que les poussins savent marcher, ils rejoignent des "crèches" surveillées par des adultes.

 

Prédateurs

 Les aigles, les goélands s'attaquent aux jeunes flamants (appelés flamignons), mais le marabout est le pire ennemi du flamant rose : il chasse également les flamants roses adultes.

 

Protection[

Le Flamant rose bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire. Il est inscrit à l'annexe I de la directive Oiseaux de l'Union européenne

. Il est donc interdit de le détruire, le mutiler, le capturer ou l'enlever, de le perturber intentionnellement ou de le naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les œufs et les nids et de détruire, altérer ou dégrader leur milieu. Qu'il soit vivant ou mort, il est aussi interdit de le transporter, colporter, de l'utiliser, de le détenir, de le vendre ou de l'acheter.

 http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/be/Flamant_rose.JPG/800px-Flamant_rose.JPG

 

 

Dans la fiction[

Des flamants roses géants servent de montures aux Kamarguais dans les romans de La Légende de Hawkmoon.

En littérature enfantine, ce sont des flamants roses qui servent de maillet de croquet dans le jeu organisé par la Reine de cœur de Alice au pays des merveilles.

Publié dans informations diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article