Les joutes nautiques

Publié le par grenadine

la provence été 2011 054La joute nautique est un sport pratiqué essentiellement en France, en Allemagne et en Suisse consistant à une confrontation entre deux jouteurs montés sur des barques propulsés par des rameurs ou selon la méthode pratiquée par un moteur

 

Il existe plusieurs méthodes de joute selon les régions

.

 

Méthode languedocienne

 

Articles détaillés : Joute nautique (méthode languedocienne) et Grand Prix de la Saint-Louis. Les Joutes sur le fleuve Hérault à Agde, France. Cette méthode de joutes, de tradition régionale1, est pratiquée dans huit villes de l’Hérault (Béziers, Agde, Marseillan, Mèze, Balaruc, Frontignan, Sète, Palavas) et dans une ville du Gard (Le Grau-du-Roi).

 

L'épreuve reine est le fameux Grand Prix de la Saint-Louis à Sète autour du 25 août (depuis 1743), mais un classement par points sur la saison (depuis 1962), un championnat de France (depuis 1927) et une Coupe de France (depuis 1963) existent également dans quatre catégories de poids et d'âge : Lourds, Moyens, Seniors et Juniors. Les mongoliennes lourdes propulsées par huit à dix rameurs se croisent à droite.

En plus des rameurs, deux musiciens (tambour et hautbois) et le « timonier patron » : le barreur. Les jouteurs sont montés sur une plate-forme se situant à près de trois mètres de l'eau, la tintaine.

Sur la partie basse de la tintaine, se tiennent les jouteurs des prochaines joutes. Un jouteur en position est en fente-avant. Pas de position de grand écart en joutes languedociennes.

C'est une joute en force, d'autant que le jouteur porte un (très) lourd pavois (bouclier) de 70 cm de haut pour 40 cm de largeur et une lance de 2,80 m de l'autre main.

Avant 1920, les pavois étaient encore plus grands (20 cm de hauteur en plus) et plus lourds. Le vainqueur est celui qui reste en place sur la tintaine après l'assaut. Une tenue intégralement blanche est obligatoire pour tous jouteurs. Le port des chaussettes (blanches) est obligatoire.

 

 

la provence été 2011 056

 

Méthode provençale

 

Des Joutes provençales Cette méthode de joute est scindée en 2 comités: celui de Provence comprend 7 sociétés : Istres, Fos-sur-mer, Estaque, Martigues, Port-de-Bouc, Port-Saint-Louis-du-Rhône et enfin Arles. Le comité de Côte-d'Azur comprend 10 sociétés : La Ciotat, Sanary, Saint-Mandrier, La Seyne, Saint-Raphaël, Fréjus, Agay, Roquebrune ,Théoule

 

La joute provençale est un combat sur l’eau entre deux personnes se trouvant chacune sur un bateau, en haut d’un plateau appelé en provençal teinteine, et le but du jeu consiste à envoyer son adversaire à l’eau au moyen d’une lance. Chaque jouteur est protégé par un plastron en bois et tient dans la main gauche un témoin qui doit l’empêcher d’attraper la lance de son adversaire. Il existe quelque règles supplémentaires, notamment celle de ne pas avoir les pieds joints au moment de la frappe, en effet le jouteur place son pied gauche devant une ligne blanche et son pied droit derrière cette ligne, si le pied droit du jouteur franchit la ligne blanche au moment de la frappe il est disqualifié au profit de son adversaire seulement s'il passe par l'avant. La Joute provençale est un sport de passionnés.

Pratiqué de mai à septembre, ce sport de force, réunissait à l’origine uniquement les hommes mais aujourd’hui, il attire de plus en plus de femmes.

La joute provençale est considérée comme la plus violente des cinq méthodes de joute française car le jouteur n'attend pas le contact, c'est lui qui va le chercher en se jetant sur son adversaire.

la provence été 2011 057

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article