Mobilisation pour le secours des flamands roses

Publié le par grenadine

Mobilisation pour le secours des flamands roses

http://narbonneplage.blogs.lindependant.com/media/01/01/2077598304.jpg 

Route Bleue 12 02 12 026.jpg Un flamand rose égaré et solitaire au bord de l'étang (Photo JP T).

 

La vague de froid des dernières semaines et le gel quasi-total des plans d’eau et étangs du littoral languedocien ont entraîné l’affaiblissement de nombreuses espèces d’oiseaux d’eau dont particulièrement les flamants roses. Aussi une opération d’urgence a été mise en place sur le littoral audois afin de venir en aide des flamants roses, emblèmes de nos lagunes. Grâce aux soutiens des communes du littoral, du Parc Naturel Régional de Narbonnaise en Méditerranée et l’association Aude Nature, deux centres temporaires ont été autorisés par la Préfecture de l’Aude à accueillir ces oiseaux en détresse :

 

- Un centre de collecte et de transit dans les locaux de la Ligue pour la Protection des Oiseaux Aude, à Narbonne (Contact : 0468491212) ;

 

- Un centre de soin temporaire pour la faune sauvage à la Clinique vétérinaire du Docteur Jean-Marie Péricard à Sigean (Contact : 0468485050) ;

 

 

Ces deux structures permettront de recevoir dans de bonnes conditions les oiseaux affaiblis, de leur faire les premiers soins et surtout de les nourrir quelques jours au chaud sous surveillance vétérinaire pour qu’ils reprennent des forces. Nous tenons à rappeler que le flamant rose est une espèce protégée et qu’il est interdit de détenir et de transporter sans autorisation un individu mort ou vivant. Nous demandons donc aux personnes qui trouveraient des oiseaux affaiblis de contacter la LPO Aude (0468491212) ou le centre de soins temporaires de Sigean (0468485050) afin d’organiser le transport et la bonne réception des oiseaux.

 

Les oiseaux, flamants et autres espèces, sont très affaiblis par le froid. Ils n’ont souvent à disponibilité pour s’alimenter que les bordures de lagunes dégagées de glace, proches des chemins et routes. Aussi, il est demandé aux promeneurs de ne pas déranger les groupes d’oiseaux. Il ne faut pas tenter de capturer un flamant encore debout qui mettrait peut-être ses dernières forces dans cette échappatoire.

 

Un flamant en difficulté est un flamant couché, blessé et groggy, ou encore un oiseau piégé dans la glace.

 

Un appel au préalable à des spécialistes dans les centres temporaires est obligatoire. De nombreux oiseaux ont déjà succombé à cette vague de froid.

 

Les promeneurs trouveront malheureusement quelques dépouilles. Aujourd’hui, aucune dépouille n’est autorisée à être transportée. Aussi il est demandé de les laisser sur place ; tout en ayant, au préalable, vérifier que les oiseaux ne sont pas bagués.

 

Si c’est le cas, relever les inscriptions sur la ou les bagues (prendre une photo si possible) et nous transmettre les renseignements, ainsi que la localisation précise de la dépouille.

 

Nous tenons à remercier toutes les personnes et structures qui nous ont déjà soutenu dans cette action de sauvegarde et espérons que les conditions climatiques permettront à l’avifaune et particulièrement aux flamants roses de reprendre des forces.

 

Francis Morlon, Directeur de la LPO Aude Dr Jean-Marie Péricard Marianne Bancal, PNR de la Narbonnaise 08:05

 

http://narbonneplage.blogs.lindependant.com/media/02/00/2857618305.jpg

http://narbonneplage.blogs.lindependant.com/archive/2012/02/13/le-froid-le-vent-les-oiseaux-les-hommes-et-la-survie.html

Publié dans informations diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

nicole ! 16/02/2012 09:18


Ils paraissent si fragile montés si haut en "jambes" ! mais le radoucissement va les sauver enfin j'espère ! bisous !

grenadine 17/02/2012 15:51



pardon de n'avoir pas répondu plus tot, mais je viens peusouvent sur ce blog l'hiver !


Encore qu'en ce moment la météo était riche


merci d'etre passée, bon week end