Pourquoi dit-on que le mer noire et noire ?.....

Publié le par grenadine

pirates-009.gif

http://www.linternaute.com/mer-voile/magazine/dossier/pourquoi/image/mer-noire-se-trouve-nord-turquie-508960.jpg Est-ce que la mer Noire s'appelle ainsi parce ses eaux sont noires ?

 

Cela ne donnerait guère envie de s'y baigner !

Plusieurs théories sont avancées concernant l'étymologie de ce nom, apparu sur les cartes et dans les atlas à partir du XVe siècle.

 

1/ La mer Noire serait effectivement très sombre en profondeur, en raison d'un taux élevé en hydrogène sulfuré (effet noircissant) à partir d'une centaine de mètres sous la surface.

 

2/ Selon les encyclopédies anglo-saxonnes, la mer Noire trouverait son origine dans la traduction de son nom en iranien où l'adjectif "axaïna", c'est-à-dire "indigo, sombre", était utilisé pour désigner cette mer.

 

3/ Dans les encyclopédies de langues latines ou grecque, on avance que ce nom lui aurait été donné par les Ottomans. Chez les Turcs, les points cardinaux sont désignés par des couleurs : le nord (le sombre) serait désigné par le noir, le sud (la clarté) par le blanc... Or, la mer Noire se trouve bien au nord de la Turquie.

 

  2ckcsb7t.gif

 

Pourquoi dit-on... ?

 

 

 Plusieurs expressions françaises trouvent leur origine dans l'univers maritime.

 

"Etre du même bord", qui signifie être du même avis.

Autrefois, un "bord" était un navire. Dans la marine de guerre, les soldats et l'équipage étaient très solidaires et très complices, puisque naviguant sur le même bateau. C'est de là qu'est née l'expression "être du même bord" qui signifie que deux personnes ont la même opinion.

 

 

"C'est la galère", qui signifie c'est difficile. De l'Antiquité au XVIIIe siècle, les galères étaient des bateaux sur lesquels les malfaiteurs étaient condamnés à purger leur peine. En 1564, un édit fixa la durée minimum de cette peine à 10 ans. Attachés et bien souvent fouettés et maltraités, ils devaient ramer sans cesse pour faire avancer les navires. Ceux-ci furent supprimés par Louis XV en 1748. Les "galériens" furent par la suite appelés les "bagnards".

 

 

Aujourd'hui, on emploie les expressions "C'est la galère" pour dire qu'une situation est longue et difficile à surmonter. "Veiller au grain" pour "être prudent". Cette expression née au milieu du XIXe siècle est une référence au domaine maritime où le "grain" était une tempête de vent imprévisible, contre laquelle il fallait être très vigilant.

Depuis, on dit que l'on "veille au grain" lorsque l'on se méfie d'un événement qui pourrait nous être préjudiciable.

 

3gscfl18.gif

 

info Linternaute

Publié dans les pourquoi de la mer

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Emy 17/01/2011 13:14