Les pourquoi de la mer (4)

Publié le par grenadine

Pourquoi le mille marin diffère-t-il du mille romain ?

Le "mille romain", mesure itinéraire terrestre, valait mille pas, soit 1 481m (par "pas" on entendait la longueur d'une enjambée).

Le "mille nautique" (marin ou aérien) correspond à 1 852m; il est l'unité choisie pour simplifier les conversions entre angles et distances. Explication pratique: l'angle, que l'on mesure avec un sextant, est le résultat de la position des corps célestes par rapport à des points coordonnées à la surface de la Terre (ex: lorsque je me tiens debout mon corps fait un angle droit avec le sol, soit 90°).
Les angles se mesurent en degrés, minutes, secondes (1 degré= 60'). Sachant que la circonférence d'un cercle égale 360° et que le tour complet de la terre (360°) se fait en 24 heures, chaque heure correspond à 15° de longitude, soit 900 Milles nautiques.
Attention: ne pas confondre ce "Mille" avec le "Mile" (un seul l, mesure anglo-saxonne de longueur équivalant à 1 609 m.

Pourquoi vaut-il mieux etre du meme bord ?

Aujourd'hui, l'équipage navigue mais ne se bat pas, tandis que les soldats se battent, mais n'interviennent pas dans la manoeuvre du navire.
Au Moyen Age, cette notion était plus floue et on n'hésitait pas, en cas d'attaque, à se meler (marins, soldats et autres passagers) pour défendre le navire et sa vie. De meme, en cas de tempete, marins, guerriers et passagers aidaient aux manoeuvres ou à écoper l'eau.
A bord, il y avait donc une notion forte de solidarité, et devant l'adversité on était tous sur le meme bord, sur le meme batiment. On dit aussi "etre dans la meme galère".

Pourquoi certains se disent-ils "en panne" ?

La "panne" d'une voile est la plus longue pièce d'une vergue (structure qui maintient la voile horizontalement). "Mettre en panne", c'est orienter cette structure de telle manière que la voile ne prenne plus le vent et que le bateau s'immobilise. Cette expression est passée dans la langage courant et "etre en panne" s'appliquait surtout, à la fin du XIX Siècle, à toute avarie d'un moteur. Peu à peu, elle a pris un sens imagé pour désigner une panne d'idées, d'inspiration, d'énergie, sexuelle, etc... indépendante de notre volonté.

Pourquoi les membres du conseil réglant les litiges entre employeur et salarié portent ils le nom de "prud'hommes" ?

Pour comprendre ce qu'est un prud'homme, il convient de remonter à 1258: Jaume 1er, roi de Barcelone, accordait aux marchands et hommes de mer le droit d'etre représentés en élisant un "prohom" chargé de défendre leurs intérets.
Une première ordonnance maritime était rédigée et approuvée par le roi le 26 aout 1258. L'année suivante, cette corporation se voyait attribuer un nouveau privilège et se dotait d'in organe représentatif de commercants, dont deux étaient élus "prohoms" censés posséder la sagesse, faisaient office de législateurs et avaient pour mission de défendre les intérets des commercants auprès des autoriés locales... En France, c'est en 1296, sous le règne de Philippe le Bel, que se constitua à Paris le premier conseil de prud'hommes (un "prid'homme" était un homme preux, loyal, honnete) chargé d'assister le prévot et de juger les contestations pouvant s"élever entre marchands et fabricants? Napoléon légalisa ce tribunal lorsqu'il réforma la France et qu'il rédigea le Code Civil.

Publié dans les pourquoi de la mer

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

grenadine 11/03/2009 16:32

coucou Gaelle,Merci d'etre passée bisousAnnie

Gaëlle 10/03/2009 20:50

tiens tiens... je crois savoir d'ou ça vient! ;-)

grenadine 06/03/2009 11:55

Bonjour,je dois dire que moi aussi j'apprends des choses.....celà permet de "meubler" un peu avant de partir pour la grande expédition de l'été.Bonne journée et merci d'etre passée

Mandarine 06/03/2009 10:54

Entre le mille, le mille et le mile, y a de quoi se perdre 1000 fois!!!Bonne journée